Cercle des entreprises mécènes

Blog

Le cercle des entreprises mécènes, un cercle vertueux

Qui dit mécènes ne dit pas forcément grands donateurs ou grandes entreprises. Dans sa dernière étude, Admical[1] au contraire pointe du doigt la montée en puissance des TPE/PME dans le monde autrefois très fermé du mécénat et sa très forte représentativité dans le nombre d’entreprises mécènes (72%). Pourtant, ces dernières ne sont pas toujours, ou pas encore, très organisées ni très visibles. Les deux raisons essentielles relèvent à la fois du domaine financier et de l’absence de ressources humaines dédiées.

La loi Aillagon de 2003 qui plafonne la défiscalisation à 0,5% du chiffre d’affaires de l’entreprise est de fait un véritable frein pour une PME. Avec un chiffre d’affaires annuel d’1 million d’euros celle-ci ne peut donc défiscaliser que 5 000 euros d’investissement dans le mécénat, ce qui est peu au regard d’une grande structure culturelle par exemple. Les contreparties proposées par cette structure se révèleront ainsi très faibles n’incitant pas plus les PME à se lancer dans le mécénat.

Les PME doivent par ailleurs se concentrer avant tout sur leur cœur de métier : trouver des clients et satisfaire leurs besoins. Pour cela leurs équipes sont essentiellement composées de commerciaux, d’opérateurs qualifiés, et parfois, lorsqu’elles peuvent se le permettre, de responsables marketing. Dédier un poste, ou même un demi-poste au mécénat n’est souvent pas pensable.

L’union fait la force

Alors, plutôt que d’attendre une hypothétique évolution de la loi mécénat en faveur des PME, pourquoi ne pas s’allier et créer un cercle d’entreprises ? Mécène & Loire est exemplaire à ce titre. En 10 années d’activités (2007-2017) cette Fondation d’entreprises composée de 28 sociétés a accompagné 205 projets et investi 1 472 000 euros sur son territoire dans les domaines de la culture, de la solidarité, du patrimoine, de la science et de l’environnement. Une véritable force de frappe collective !

Cet exemple a fait tache d’huile et des Fondations d’entreprises similaires ont connu le jour dans d’autres régions de France. Néanmoins, aujourd’hui seules 14%[2] des entreprises françaises sont mécènes. Avec plus de 2 millions de sociétés en France on peut ainsi imaginer que bien des choses restent à faire dans ce domaine, d’autant que la notion d’intérêt général telle que définie par la loi est très vaste : « Est d’intérêt général, toute œuvre utile à la collectivité à une période donnée, qu’il s’agisse d’une œuvre à caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel, ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, à la défense de l’environnement naturel ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises. »[3]

Les cercles des mécènes : une solution clés en main pour les entreprises

De leur côté, les structures d’intérêt général ont bien compris l’enjeu de regrouper les PME dans un « cercle de mécènes ». Le musée du Louvre-Lens par exemple a mis en place dès sa création le « Cercle Louvre-Lens Entreprises », accessible à partir de 1 200 euros seulement.

Etre membre de ce cercle permet à l’entreprise de s’afficher comme mécène du Louvre-Lens, de profiter de son image et de son rayonnement régional, national et international.

« Faire partie de ce cercle permet aux chefs d’entreprises d’être conviés à des événements exclusifs : rencontres avec la direction et les équipes du musée, invitations à des visites privées du musée, des expositions temporaires, ainsi qu’aux vernissages des expositions et événements qui rythment la vie du musée. Elle leur permet aussi d’intégrer un réseau et de tisser des liens avec leurs pairs », explique Karine Desombre, Responsable du mécénat du Louvre-Lens. «Les membres Associés et Bienfaiteurs ont en outre la possibilité d’organiser des événements de relations publiques au sein de nos espaces dédiés aux entreprises et peuvent offrir à leurs collaborateurs, clients, ou autre public cible, des moments privilégiés de découverte culturelle et de convivialité. »

Le mécénat est un véritable enjeu pour le patrimoine et l’attractivité des territoires ; les PME, présentes dans l’ensemble des Régions, en sont l’un des maillons les plus forts.

 

Version anglaise/English version

 

[1] Admical, Le Mécénat en France 2016

[2] Admical, Le Mécénat en France 2016

[3] Site internet du service public

TAGS: , ,

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*